Questions/Réponses

En quoi le Forking est-il un mode d’alimentation idéal ?

La plupart d’entre nous avons des habitudes alimentaires qui sont en fait
à l’opposé des besoins de notre corps. Nous zappons le petit déjeuner, pour,
à midi, déjeuner sur le pouce d’un repas souvent carencé en nutriments,
et finalement, ponctuons notre journée par un dîner gargantuesque !!!
Manger léger lors du dîner est pourtant des plus bénéfiques pour notre organisme :
non seulement ainsi nous perdons du poids, mais, de plus, le Forking va réorienter notre
appétit dans une saine direction. En effet, très rapidement après avoir commencé
à mettre cette méthode en place, vous devriez vous réveiller le matin la faim au ventre,
et aurez envie d’un copieux petit-déjeuner… Dès lors rassasié, vous arriverez
à l’heure du déjeuner moins affamé que par le passé. Vous couperez court aux grignotages
continuels de l’après-midi et, le soir venu, vous vous ravirez d’un dîner léger.
Au final : moins de calories consommées en fin de journée, et pourtant une douce sensation de satiété.
Ce mode d’alimentation est tout ce que votre métabolisme réclame !…

Comment le Forking va-t-il m’aider à perdre du poids ?

L’un des premiers intérêts de cette méthode est qu’elle se base sur une nouvelle
manière d’appréhender ses repas, plutôt que sur un système de privation comme souvent
dans les régimes alimentaires traditionnels. Ainsi, le fait de dîner léger tient
plus d’un mode de vie que de la restriction forcée. Le sentiment de frustration engendré
par les restrictions est ce qui rend un régime si difficile à suivre à long terme.
Après juste quelques semaines de Forking, soit le temps pour votre organisme de s’adapter
à ces nouveaux rythmes, vous constaterez que vous aurez intégré sans même y penser
ce nouveau mode d’alimentation. Dès le début vous perdez du poids simplement par
le fait d’éliminer certaines graisses et certains sucres lors du dîner. Puis, grâce au
changement de votre mode d’alimentation, votre poids se normalise de lui-même.

Comment une simple fourchette au dîner va-t-elle faire la différence ?

La fourchette va contrôler ce que nous mangeons et en quelle quantité… Il se trouve
que les aliments que nous pouvons manger avec simplement une fourchette tendent à être « les bons » :
protéines et glucides. Par exemple poissons, légumes, féculents, céréales, qui sont
nourrissants, sans pour autant être très caloriques. De plus, muni d’une unique fourchette,
nous avons tendance à manger moins goulûment, ce qui nous rend plus conscient du moment
où l’on arrive à satiété. Donc, on mange ce que notre corps réclame, on ne « supersize » pas ! ?

Puis-je appliquer le forking aux autres repas de la journée ?

La réponse est NON. Nous avons consulté des psychologues et des nutritionnistes qui
tous soulignent l’importance d’éviter le sentiment de privation (et par conséquent,
de frustration) qui rendent un régime désagréable voire insupportable, et souvent
responsable de nombreux échecs dans son aboutissement.
La particularité du Forking tient à ce que, au contraire de nombreux régimes, vous aurez
à restreindre votre choix d’aliments uniquement aux repas du soir. Une restriction
tempérée par la pensée alléchante que, dès le lendemain matin, vous pourrez donner
libre cours à vos envies, lors du petit déjeuner et du déjeuner !
Une autre raison pour laquelle le Forking est réservé aux repas du soir est qu’il
est essentiel à notre organisme de bénéficier de tous les nutriments essentiels préconisés
par les médecins et les nutritionnistes. Ces derniers confirment que le Forking est une méthode
saine et sans aucun danger, à la seule condition que cet apport en nutriments essentiels
soit respecté.

Pendant combien de temps pourrais-je appliquer le Forking ?

Pour répondre à cette question, reprenons les mots d’un nutritionniste avec lequel
nous avons travaillé : « un bon régime dure toute une vie… ». Un régime source de frustration,
sera fatalement voué à l’échec, car humainement intolérable sur du long terme.
Le challenge, avec la plupart des régimes, est qu’il nous faut changer nos habitudes alimentaires,
et, surtout, – là est le vrai challenge – : s’y tenir. Hors, les régimes passent hélas
souvent par la privation totale du plaisir que l’on éprouvait en savourant nos mets favoris.

Alors, oui, nous perdons effectivement du poids avec ce type de régime. Mais après ?

Notre être n’a oublié ni la frustration éprouvée pendant cette période, ni le plaisir
qu’il avait pu ressentir avant, en mangeant sans contrainte. Par conséquent, une fois
les kilos en trop disparus, nous allons très naturellement rechercher le plaisir de manger
ces aliments « interdits », et, regagner nos kilos perdus… Commence alors un cycle infernal
communément appelé le syndrome du yo-yo, alternant action et réaction, ou régime vs plaisir…
Le moyen d’éviter ce cycle infernal est d’apporter à notre corps du plaisir !
Le Forking accepte et comprend la nécessité d’éviter la frustration alimentaire.
Vous découvrirez une manière plus équilibrée de vous alimenter, qui respecte l’apport
en nutriments essentiels, et qui, sans vous priver des aliments que vous aimez, vous apprend
à les consommer raisonnablement et sainement. Arrivé à ce stade, la question concernant
la durée du Forking vous semblera incongrue. Car ce n’est pas un régime traditionnel,
mais un mode de vie dénué de frustration et d’obstacle. Libre à vous de l’adopter !

Comment le Forking peut-il modifier mon rapport à la nourriture ?

Le Forking va vous aider à mettre en place et à suivre un concept nutritionnel important :
petit-déjeuner copieux / déjeuner consistant / dîner léger. En règle générale nous dépensons
moins d’énergie la nuit que durant la journée. Nos habitudes alimentaires devraient refléter
ce rythme de vie. Rappelez-vous comme vous vous sentez mal après avoir mangé à outrance,
l’estomac ballonné… Après un dîner léger, il est tellement plus agréable de se mettre au lit.
Avec le Forking, vous retrouvez le goût et la conscience des saines sensations de faim et de satiété.
Beaucoup d’entre nous, après des années de régimes, ballottés entre privations et compulsions
alimentaires, finissons par ne plus être capables d’écouter notre corps et les messages
qu’il transmet. Le but est avant tout de se sentir mieux, physiquement et psychologiquement,
ceci par une nouvelle et saine relation entre le corps et la nourriture.
Le Forking place cet objectif en priorité.

Qu’en est-il des plats surgelés selon le Forking ?

Avant d’acheter tout surgelé, jetez un coup d’œil sur sa composition… et exit les aliments
composés d’ingrédients avec le suffixe –ose ! Car cela est tout bonnement synonyme
de la présence de glucose. Ces produits éliminés, à vous de juger si le plat qui vous
titille est gérable avec juste une fourchette.

Forking, mes sorties entre amis, mes dîners d’affaires, est-ce compatible ?

Rusez et faites en sorte que cela soit vous qui choisissiez le restaurant…
Certains types d’alimentation étant plus facilement adaptables à notre méthode.
Ceci-dit vous devriez toujours trouver un plat Forking sur n’importe quel menu.
Bien sûr, le choix sera plus limité dans un steack house ! Mais dans un restaurant
italien (pensez pâtes !), indien (pensez plats végétariens !), japonais (pensez sushis !),
ou chinois (pensez riz ! crevettes ! légumes !) vous n’aurez que l’embarras du choix !
Vous pouvez aussi manger moins, ou mettre de côté les aliments de votre plat nécessitant
plus qu’une fourchette. Si vous êtes en confiance, vous pouvez aussi jouer la carte
de la franchise, et expliquer votre démarche. Les gens portent aujourd’hui un intérêt
croissant à tout ce qui touche à une bonne hygiène de vie. Vous risquez d’être agréablement
surpris par leurs questions et réactions.

Quelle est la position du Forking concernant la boisson ?

Certains affirment qu’aucune boisson ne devrait accompagner un repas sous risque
d’altérer les sucs gastriques lors de la digestion. Mais boire lors d’un repas
est coutumier pour la plupart d’entre nous. Pour perdre du poids bien sûr, limiter
sa consommation de vin, bière, et sodas, tient du bon sens.
Naturellement tout excès d’alcool est déconseillé. Mieux vaut limiter sa consommation,
ainsi que ne pas prendre l’habitude de boire de l’alcool quotidiennement.
Les femmes enceintes devraient s’abstenir totalement de boire de l’alcool.
Réservez les plaisirs de la boisson pour des soirées entre amis, ou des rendez-vous
romantiques (pas d’excès… sous peine de perdre tout romantisme !!!), chez vous ou au restaurant.
Toujours avec modération, et sous réserve bien sûr, que ceux qui conduisent soient sobres !

Je suis ce qu’on appelle obèse, le Forking est-il adapté à mon cas ?

Etes-vous réellement « obèse » au sens médical du terme, ou avez-vous d’importants
problèmes de poids ? Si votre problème de poids vous empêche de vivre normalement
ou met votre vie en danger, alors vous devez absolument consulter un médecin
spécialiste avant de commencer le Forking. Médecins et nutritionnistes s’accordent
sur le fait que le Forking est une méthode sans danger. Cependant, dans votre cas,
un check-up médical complet est nécessaire avant d’entamer quelque régime que ce soit,
Forking y compris. Ceci est d’autant plus vrai, si vous avez déjà expérimenté sans
succès différents régimes. Il n’est pas facile de surmonter les échecs subis durant
des années passées à essayer régime sur régime. Ne baissez pas les bras, vous avez
d’abord besoin d’être encouragé et guidé pour vous réconcilier avec la nourriture
et établir un rapport sain entre elle et vous. Quoiqu’il en soit, si le Forking
vous tente, parlez-en à votre médecin et suivez ses recommandations.

Newsletter : S'incrire >

La communauté Forking

  • Accompagnements
  • Conseils personnalisés
  • Échanges & débats
  • Bons plans
  • Soirées Café/apéro FORKING...
La vie sera plus facile! Je rejoins la communauté

VIVRE AVEC FORKING

En soirée avec ses amis, en Famille à la maison ou en Vacances...

  • Choisir les bons resto et bons Plats.
  • Commander des plats cuisinés Surgelés.
  • Bénéficier des infos pour faire Le plein d’idées recettes.

Aliment forking

Les légumineuses
Forking, la méthode qui allie ligne et forme!