Les aliments Forking

Le poisson

Le poisson

Le choix du cœur et de la raison.

Ô (grand) méga 3 !

Ô maquereau bienfaiteur de l’humanité ! Par ici la bonne graisse ! C’est en s’interrogeant sur les raisons du faible taux de crise cardiaque chez les Esquimaux du Groenland que les chercheurs ont découvert le pouvoir extraordinaire des oméga-3, acides gras essentielles, dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Les hommes qui viennent du froid se nourrissent essentiellement de poissons qui viennent eux aussi du froid. Or pour résister aux températures glaciales des mers polaires, les cellules des maquereaux, harengs, thons, saumons et autres poissons gras qui slaloment parmi les icebergs sont constituées d’une couche protectrice de graisse, riche en oméga-3. Leur chair recèle donc de précieux acides gras qui fluidifient le sang et empêchent le durcissement des artères – prévenant ainsi les risques cardiovasculaires.

Bon pour le cœur, l’oméga-3 est également bon pour le moral d’après une étude américaine qui a démontré que la consommation de thon et de saumon dissipe la mauvaise humeur. Les sujets suivis auraient baissé d’un ton, suite à une consommation régulière de poissons gras, en cynisme, en méfiance et en agressivité. Imaginez le double effet Kiss Cool d’un hareng aux carottes sur un être rugueux !

Qu’il soit gras, demi-gras ou maigre, le poisson décroche la palme de l’aliment de régime par excellence ; source de fabrication de chaleur par le corps, il contribue à lui faire brûler des calories, donc à maigrir. Et en contrepartie, il apporte peu de calories mais une profusion de protéines (croissance et renouvellement des cellules), de fer (énergie), de phosphore (os), de zinc, de cuivre, d’oligo-éléments (fluor, cobalt…) et de vitamines B.

Alors faut-il manger du poisson tous les jours ?

Une étude qui a analysé durant 20 ans (1980-1999) les habitudes de consommation de 10 000 Japonais a révélé que ses « bénéfices sur la santé semblent régresser au-delà de la limite d’une fois tous les deux jours ». Si l’on ajoute à cela l’effet de lassitude lié à la surconsommation d’un aliment, mieux vaut varier les plaisirs gustatifs et les menus du soir.

Qui l’eut cru, qui l’eut cuit ?

En Occident, on a coutume de cuire le poisson. Ses vertus diététiques sont mieux préservées par une cuisson à la vapeur, au court-bouillon, voire au micro-onde pour les poissons surgelés. La friture au beurre ou à l’huile rajoute une couche de graisse assez indigeste.

Mais on peut aussi, comme au Japon, déguster le poisson cru (et souvent gras, donc riche en oméga-3) en sushi, maki, sashimi ou tartare. L’association poisson cru + riz + algue + sauce soja est un concentré de bienfaits à haute teneur digestive et à pouvoir rassasiant élevé. Cerise sur ce mets délicat, la moutarde verte (wasabi en V.O.), aiderait à prévenir la formation de caries. Des chercheurs nippons ont en effet découvert que le wasabi contient des molécules qui empêchent les bactéries de stationner dans la bouche et de se déposer sur les dents. Aussi, ne vous étonnez pas si vous trouvez un jour en rayon un dentifrice au wasabi. Sensations fortes garanties !

Les autres aliments forking :

  • Le chou

    Le chou
  • Le riz

    Le riz
  • La carotte

    La carotte
  • Le poisson

    Le poisson
  • L’ail

    L’ail
  • La semoule

    La semoule
  • La salade

    La salade
  • Les légumineuses

    Les légumineuses
  • Le haricot frais

    Le haricot frais
  • Les pâtes

    Les pâtes
  • Les asperges

    Les asperges
  • Le blé

    Le blé
  • L’épinard

    L’épinard
  • Le brocoli

    Le brocoli
  • La pomme de terre

    La pomme de terre
  • Le champignon

    Le champignon
  • Le soja

    Le soja
  • Le navet

    Le navet
  • Le petit pois

    Le petit pois

Newsletter : S'incrire >

La communauté Forking

  • Accompagnements
  • Conseils personnalisés
  • Échanges & débats
  • Bons plans
  • Soirées Café/apéro FORKING...
La vie sera plus facile! Je rejoins la communauté

VIVRE AVEC FORKING

En soirée avec ses amis, en Famille à la maison ou en Vacances...

  • Choisir les bons resto et bons Plats.
  • Commander des plats cuisinés Surgelés.
  • Bénéficier des infos pour faire Le plein d’idées recettes.

Aliment forking

L’épinard
Forking, la méthode qui allie ligne et forme!